◄ Retour

Vous faîtes des erreurs ? C'est bien !
Rubrique Blog 
Les erreurs font partie du processus d'apprentissage lors d'une formation. Acceptez-les pour avancer !




Qu'est-ce qu'une erreur ?

Commettre une erreur signifie se tromper. Aussi, pour qu'il y ait une erreur,
il doit y avoir un cadre de référence ou un mode opératoire.

Une erreur peut survenir uniquement si l'instruction n'est pas respectée.
Pas de prescription préalable, pas d'erreur !
L'erreur n'est pas intentionnelle, mais peut être la conséquence d'une maladresse,
d'une inattention ou d'une incapacité.

Erreur vs échec

L'échec survient lorsqu'un objectif n'est pas atteint, il se mesure en fonction d'un résultat défini.
Si aucun but n'est clairement fixé, il n'y a pas d'échec.
On échoue lorsque nous ne sommes pas parvenus à respecter notre engagement ou notre objectif.

Que ce soit dans le cadre d'une formation qui se déroule à l'extérieur ou à l'intérieur même d'une entreprise, le formateur, le tuteur ou le manager
se doit donc de définir avec précision le déroulement, les objectifs, la finalité et les attentes... bref, les résultats attendus de la formation ou du projet demandé.

A quoi sert de faire des erreurs ?

A votre apprentissage, qui n'est pas un processus linéaire. 
Il passe par des essais, tests ou autres expériences et enfin des erreurs.
Il y a donc pour l'individu en formation un droit à l'erreur qui doit être reconnu et pris en compte.
Le travail sur l'erreur permet d'instaurer un climat de confiance dans lequel l'erreur n'est plus stigmatisée mais devient un levier de construction du savoir.

Pourquoi certains d'entre nous sommes si mal à l'aise face à l'erreur ?

Parce que nous avons tendance à confondre erreur et faute !
L'erreur est involontaire au contraire de la faute.
Le formateur, le tuteur ou le manager, avant de déclarer l'ouverture au droit à l'erreur, est en devoir de présenter un cadre afin de différencier
les erreurs bienvenues et les fautes qui ne le seront pas.

Faire de l'erreur un atout dans l'apprentissage de nouvelles connaissances, nécessite de la part de votre accompagnant un feed-back régulier.
Il mettra en place durant votre parcours, la possibilité d'analyser vos pratiques et vos erreurs.
Des reformulations, des cas pratiques, des échanges entre pairs vous permettront de comprendre vos erreurs, d'accroître vos connaissances et de gagner en assurance.

Rappelez-vous, l'erreur est "apprenante", ne la méprisez pas, servez-vous de cette étape pour accroître cos compétences.
Votre formateur, tuteur ou manager, vous accompagnera dans la mise en place d'actions correctives pour vous guider, vous seul, vers le succès.





  Facebook Share Pinterest Twitter LinkedIn